Que boire pour la fête des grands-mères ?

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je sors les madeleines de Proust et je titille un peu ma corde sensible via un billet pour célébrer la fête des grands-mères. Pour rendre hommage à cette jolie occasion, je me suis mise à penser aux cuvées que j’aurais aimé partager avec les miennes, si elles avaient été à mes côtés en ce dimanche. Un voyage sentimental de la piquante garrigue à la Bretagne pétillante…

Un Villa Minna 2001 aux senteurs provençales

villa minnaSi j’ai passé mon enfance en Côte d’Ivoire, ma venue en France, à l’âge de 7 ans, m’a permis de découvrir plus en profondeur les spécificités régionales de mes grands-mères, et côté maternel c’était au cœur des collines de la Treille, le sanctuaire de Marcel Pagnol. Pour représenter cette période, je n’ai pas hésité une seconde pour choisir un Villa Minna, vin rouge magnifique venant des alentours d’Aix-en-Provence et représentant mon éveil vinique aux côtés de mon ancien maître d’hôtel quand je bossais dans la restauration. Un vin extrêmement symbolique, donc, que j’ai voulu dans un millésime exceptionnel. Une cuvée onctueuse, grasse et charnue aux tanins bien enrobés pleine de gourmandise.

Un cidre breton avec les indispensables galettes

cidreBretonne pure et dure, ma grand-mère paternelle ne cessait jamais de vanter les mérites de sa belle région et clôturait donc chacune de nos visites chez elles par une avalanche de galettes au bon goût de blé noir et brillantes de beurre salé. Une spécialité culinaire qui a marqué mon enfance et qui restera toujours l’un de mes plats favoris. A ne manger, bien entendu, qu’avec une bolée de cidre, seul petit écart alcoolisé qui nous était autorisé, avec mes frères, en ces moments de célébration. J’ai choisi aujourd’hui un cidre brut traditionnel du domaine de Kerguéven, ambassadeur de toute la puissance et de la volupté aromatique de la Bretagne.

Bon dimanche et bonne fête à toutes les grands-mères !

Et l’espace de quelques minutes je redeviens un petit bout pour souhaiter une bonne fête aux miennes…

marie lallemand

Côté musique, on reste dans l’amoooooooour !

Publicités
About drinkabeat (113 Articles)
Sudiste ayant migré à Bordeaux pour le Master Wine Marketing & Management de l'INSEEC, évolue depuis à mi-chemin entre la music nerd et la wine lover. Parce que les tribulations vinicoles ne se résument pas qu'à des beuveries (dés)organisées, s'engage dans une vision décomplexée du vin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s