La Playlist de la Saint-Valentin

Ça y est nous y sommes, aujourd’hui c’est la Saint-Valentin, seul jour de l’année (depuis à peu près 3 ans) où il est socialement acceptable d’être mièvre au possible. Que vous soyez en train d’accrocher des guirlandes de coeur ou que vous n’en ayez royalement rien à faire, j’ai la playlist idéale pour tous les types d’amoureux !

Le battant Razorlight – Who needs love ?

Une chanson de cœur brisé qui fait l’apologie de l’amour en citant un à un les petits détails qui forgent une relation…ou la foutent en l’air. Parce que ça nous a tous fatigué à un moment donné mais on y est quand même retournés.

L’abusif Abd Al Malik – Ma Jolie

Une chanson de rupture plutôt bateau de premier abord qui cache une relation compliquée et destructrice. Un petit bijou d’ingéniosité.

L’abusé Antony and The Johnsons – Fistul of Love

On reste dans la joie et la bonne humeur avec ce thème constant de l’amour destructeur et créateur de dépendance, le tout porté par la voix incroyable d’Antony Hegarty.

L’optimiste Barbara – Dis, quand reviendras-tu ?

Je ne pouvais pas parler d’amour sans citer Barbara au moins une fois et ce morceau sublime, véritable hymne à la vie, version un peu plus chiadée de notre YOLO.

La pétasse The Beatles – Girl

Très romantique au début, avec la description de la femme idéale, ce titre tourne vite à la relation abusive, ici encore (ça devient lassant les enfants). Vous le finirez en vous disant « Quelle pétasse !» et parfois ça soulage.

Le libéré Bewitched hands – Thank you, goodbye, it’s over

Un titre de rupture jouissif de par sa simplicité parce que oui, parfois, c’est aussi évident que ça. Pas de grand discours de comédie romantique, pas de « je me battrais jusqu’au bout », juste un honnête « bon ça ne marche pas, ciao ! ».

Le reggae man Bob Marley – Is this love

L’amour, le vrai, sous le soleil de Jamaïque, les pieds dans le sable et un cocktail à la main.

L’éternel Cake – Long Time

On pourrait définir cet ovni musical comme un résumé des errances intellectuelles et sentimentales de Romeo & Juliette APRÈS avoir bu le poison. Envoûtant.

Le Funky David Bowie – Let’s Dance

Tube incontournable et connu de tous de l’icône David Bowie, ce titre à l’apparence disco-funk…mais chic (on est quand même loin de Claude François) est une magnifique déclaration d’amour.

L’amoureuse traitresse d’un demi-dieu grec Megara – Jamais je n’avouerai

Avec ses muses Gospel, Hercule figure au panthéon des Disney avec la meilleure sélection musicale. Alors pour finir on s’offre une pointe de légèreté avec ce morceau gnagnan au possible que j’adore quand même.

 

Et sinon, qu’est-ce qu’on boit ?

.                Un cocktail à siroter à deux                    .                      De bonnes bières entre potes

      .      (dans un oeuf d’autruche, oui !)                     .                       (la Saint-Valenquoi ?)

cocktail  bière

Publicités
About drinkabeat (113 Articles)
Sudiste ayant migré à Bordeaux pour le Master Wine Marketing & Management de l'INSEEC, évolue depuis à mi-chemin entre la music nerd et la wine lover. Parce que les tribulations vinicoles ne se résument pas qu'à des beuveries (dés)organisées, s'engage dans une vision décomplexée du vin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s