Playlist de Noël 2015

Après le succès de la version 2014, et (surtout) parce que je me suis beaucoup amusée à la faire, voici une nouvelle playlist de Noël pour vous accompagner en cette fin de semaine festive !

Le souvenir d’enfance L’étrange Noël de Mr Jack – Que vois-je ?

Ce chef d’œuvre d’Henry Selick et Tim Burton est mon dessin animé de Noël par excellence. Tendresse, poésie, humour noir et de superbes chansons au programme. J’ai d’ailleurs eu du mal à me décider à n’en choisir qu’une, mais avec sa mélodie toute douce et ses petits grelots en fond, « Que vois-je » est certainement la plus représentative de l’esprit de Noël.

La franchouillarde Barbara – Joyeux Noël

Elevée au grain et à Barbara par ma mère, je ne pouvais pas passer à côté de ce titre coquin contant les retrouvailles intimes d’un couple tombé dans la routine le soir de Noël. Du pur Barbara, tout en mutinerie et en délicatesse, avec une écriture au cordeau. A écouter de préférence au coin du feu de cheminée, le regard nostalgique et un verre de Cognac à la main.

La Motown The Miracles – Noel

Label mythique, Motown était dans les années 60 une référence de la pop soul. Logique, donc, qu’ils aient sorti un album de Noël dans la plus pure tradition américaine. Mélange de pop et soul avec un esprit très gospel, ce morceau réussit à être à la fois kitsch et d’une coolitude incroyable.

L’engagée Cabadzi – J’aime pas Noël

Ce titre c’est pour rendre hommage à cet oncle qui passe son repas de Noël à se plaindre de ses courses de dernière minute (alors qu’il n’avait qu’à y aller avant) dans une foule d’acheteurs insupportables (espèce qu’il dénigre mais dont il fait partie). Et ce n’est pas parce qu’on a tous un grinch dans notre famille qu’il ne faut pas le combler musicalement.

La cover inattendue Ayo – Santa Claus is coming to town

Morceau culte repris des milliers de fois, Santa Claus is coming to town a droit ici à une revisite groovy grâce à la voix soul d’Ayo. A l’origine, un projet du compositeur français Michel Legrand qui a réuni un orchestre de 50 musiciens et une guirlande d’artistes pour reprendre les plus grands classiques de Noël. Michel, je te tire mon bonnet.

Le rayon de soleil The Ronettes – Sleigh Ride

Après seulement quelques secondes d’écoute, sentez vos muscles se relaxer, vos doigts claquer machinalement et votre tête faire des allers-retours de gauche à droite. Bref, une chanson qui donne le sourire et l’envie de faire de petits sauts autour du sapin telle une nymphe de Noël.

La gospel Aretha Franklin – Joy to the world

Encore un grand classique revisité. Elles s’y sont toutes essayé, de Whitney Houston à Faith Hill, en passant par les Supremes. Mais ma version favorite restera toujours celle de la Queen of Soul Aretha Franklin. Un titre tellement puissant et saisissant qu’il me donnerait presque envie de sortir de mon athéisme primaire.

La booty shake malgré soi José Feliciano – Feliz Navidad

Cette représentation ultime du kitsch de Noël version hispanique arrivera avec brio à vous faire rire de son instru ringard au possible tout en vous faisant bouger votre corps petit à petit. Ne luttez pas trop, vous finirez par crier « Feliz Navidad » au mileu du salon.

L’émouvante Johnny Cash – The little drummer boy

Version anglaise de « L’enfant au tambour », ce chant de Noël traditionnel se paye le luxe d’avoir une version par le grand Johnny Cash himself (Sinatra y est passé aussi, ce qui m’a fait hésiter). Un titre envoûtant du début à la fin, grâce à son dépouillement permettant de mettre en valeur la voix grave et chargée d’émotions de Cash.

Simon & Garfunkel – Go tell it on the mountain

Ma chouchoute (qui n’a donc besoin d’aucune raison valable pour être là)

Simon. Garfunkel. Tout est dit.

 

Et avec ça, on boit quoi ?

Un combo que j’aime bien, bulles & biodynamie, avec le Champagne Suenen Grand Cru Blanc de Blancs. C’est intense, crémeux et pur, avec des touches de craie et d’iode. Avec en bonus un super rapport qualité prix (une petite vingtaine d’euros). Cheers !

champagne

Publicités
About drinkabeat (116 Articles)
Sudiste ayant migré à Bordeaux pour un Master en Wine Marketing, évolue depuis à mi-chemin entre la music nerd et la wine & spirit lover, prônant la tolérance pour toutes les boissons alcoolisées. Parce que les tribulations vinicoles ne se résument pas qu'à des beuveries (dés)organisées, s'engage dans une vision décomplexée du vin...et du reste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s