Top 10 des chansons de footballeurs

Ce soir c’est ambiance Brasiiiiiiiiil pendant un mois ! La coupe du monde débute, et pour faire péter le Taittinger, je vous propose un florilège des meilleures (blague) reconversions de footballeurs en chanteurs (reblague). C’est sympa, ça détend, et ça flatte toujours un peu l’ego. Enjoy !

Love United

On commence en douceur avec une oeuvre caritative, histoire de ne pas se moquer (trop) méchamment tout de suite. Le projet Love United, organisé par Pascal Obispo, est destiné à aider la lutte contre le Sida. Et il a réussi l’exploit de réunir tout le gratin footballistique de l’époque en nous faisant presque croire qu’ils avaient la voix d’un ange, chapeau Pascal.

Cristiano Ronaldo – Amor Mio

Mesdemoiselles, si à chaque fois que Cristiano rentre sur le terrain votre coeur palpite et vos lèvres frémissent, un conseil, n’appuyez pas sur play ! Parce que oui, il y a une justice dans ce monde : si Ronaldo est un véritable éphèbe doublé d’un joueur de génie, n’oublions pas qu’il a surtout le look d’un kéké des plages et que, cette vidéo le prouve, il chante moins bien que moi (ceux qui ont déjà eu droit à mes vocalises en tremblent encore). Alors Cristiano, par pitié, sois beau, dribble et tais-toi.

Joel Bats – L’escargot

Après avoir été gardien de but, Jojo a choisi de se reconvertir dans la chansonnette pour marmots. Saluons l’audace du changement de carrière, après tout, c’est peut être un rêve de toujours qui se réalise. Sinon le clip est un délice : permanente typique de l’époque et une bande de gamins à moitié neurasthéniques voulant juste participer à l’école des fans.

Johan Cruyff – Oei Oei Oei

Mmmm la bonne chanson paillarde que l’on sent même quand on a pris espagnol en LV2 ! Malgré des recherches acharnées, aucune vidéo pour accompagner ce morceau. Mais vu l’air, on imagine bien le Johan au milieu d’un champ de tulipes ou sur un moulin , un morceau de Gouda à la main, pour nous faire découvrir les plus beaux clichés néerlandais.

Marius trésor – Sacré Marius

Je vous met au défi de ne pas vous déhancher, ne serait-ce qu’un petit peu, sur cette chanson au rythme des îles. Sans prétention, certainement le titre le plus sympa de cette liste. Marius s’amuse et nous aussi.

C’est ça ! Ambiance ! Zoukez !

Youri Djorkaeff – Vivre dans ta lumière

Youri, pourquoi ? Difficile de savoir par quoi commencer : le pantalon sauvage en cuir noir et blanc, la pauvre chanteuse à qui on a promis un lancement de carrière exceptionnel, les mouvement de danse ringards (même pour le début des années 2000) ou les effets spéciaux cheaps made in Imovie ? Peut-être tout simplement le « flow » de Djorkaeff.

Basile Boli & Chris Waddle – We’ve got a feeling

Tout pique les yeux, mais avec joie et bonne humeur. Quand on connaît l’humour dont Waddle (qui a donné son nom à mon premier chien, c’est ça de grandir dans une famille de footeux) faisait preuve sur le terrain, facile d’imaginer l’ambiance pendant le tournage du clip. On n’y comprend pas grand chose mais il faut bien avouer que ça nous décroche quand même un petit sourire.

Pascal Olmeta – Tape dans un ballon

Bon, maintenant je me dis que finalement, Djorkaeff a un sacré flow. Jolie performance de Pascal et son déhanché endiablé dans son jean taille haute et son t-shirt XXL. On appréciera aussi l’effort de la casquette à l’envers pour un effet gangsta qui ferait pâlir d’envie 50 Cent et la belle aisance pour le play-back.

Emmanuel Petit & Sophie Thalmann – Un an déjà (3-0)

Reprendre Hugues Aufray, il fallait oser, ou pas. Je répète, OU PAS. Mais dans ma grande bonté j’ai décidé de pardonner à Emmanuel, qui n’a jamais fait le pilier de grève dans un bus, et qui nous aura bien fait rêver.

Jean-Pierre François – Je te survivrai

Le seul et l’unique a avoir réussi l’exploit de faire un tube. Tout y est : l’instant de réflexion pseudo-romantique en bord de mer, les cheveux blonds au vent, le style baroudeur de l’extrême, les fondus grossiers et surtout, SURTOUT, la veste en jean bouffante.

Verdict : A défaut de plaisir auditif, on aura quand même bien rigolé.

 

Publicités
About drinkabeat (113 Articles)
Sudiste ayant migré à Bordeaux pour le Master Wine Marketing & Management de l'INSEEC, évolue depuis à mi-chemin entre la music nerd et la wine lover. Parce que les tribulations vinicoles ne se résument pas qu'à des beuveries (dés)organisées, s'engage dans une vision décomplexée du vin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s