Le Cercle Rive Droite passe en 2.0

Mais que se passait-il hier soir à Bordeaux ?
Une flopée de blogueurs s’est rendue à la dégustation 2.0 organisée par le Cercle de la Rive Droite (association regroupant 141 châteaux) au Bois Dit Vin pour aller à la rencontre de 15 domaines du coin. Court résumé vidéo ci-dessous avant de passer aux choses sérieuses :
Et sinon qu’est-ce qu’il arrive lorsqu’on regroupe une horde d’accros aux smartphones et au vin dans un endroit confiné en présence de directeurs techniques, d’exploitations, maîtres de chais, viticulteurs et autres ?
Premièrement ça discute, deuxièmement ça tweete les discussions, troisièmement ça déguste du 2009 et enfin ça poste des photos instagramées à tout va. Iphone dans une main, GoPro dans l’autre, et carnet de dégustation sous le bras j’ai sillonné les stands de ces passionnés dans une atmosphère intimiste, l’occasion de concrétiser un peu toutes ces relations virtuelles. Une bonne façon de refaire mon éducation technique du vin en me frayant un chemin dans cette soirée décontractée où toutes les questions étaient bonnes à poser.
Programme de la soirée : j’ai…
Dégusté du Bordeaux Supérieur, Blaye Côtes de Bordeaux, Fronsac, Pomerol, Saint-Emilion et Lussac Saint-Emilion,
Appris les principes de la vinification intégrale via Ipad (2.0 jusqu’au bout des doigts la Rive Droite),
Découvert les secrets de nombreux châteaux (avec des caves souterraines à faire pâlir les Rémois au château de La Rivière),
Grignoté des toasts délicieux,
Echangé sur le développement de l’oenotourisme,
Fait le plein de resvératrol,
Evoqué la complexité du millésime 2013 plus que de raison,
Pris conscience encore une fois de l’importance de l’humain grâce au superbe speech de Caroline du château Fleur Cardinale : « On peut avoir le plus beau terroir du monde et ne pas savoir l’exploiter« ,
Discuté autour de Pomerol, « La Bourgogne du Bordelais » (du fait de la richesse de son terroir et de sa taille réduite), avec les vignobles Jean-Louis Trocard, le Clos du Clocher et le château Fayat,
Parlé de tout (et un peu de vin) avec le château de Carles pour un intermède humoristique, décomplexé et charismatique,
Abordé le bio, les erreurs d’après-guerre dans le monde viticole et la portée de la préservation de l’environnement avec les châteaux La Marzelle et Lussac,
Partagé mes sensations dans une ambiance détendue,
Programmé une centaine de visites de domaines (toujours plus),
Adoré tous ces vins généreux, ronds, pleins, jouant sur la fraîcheur ou la profondeur, leurs tanins fondus et leur potentiel pour les années à venir.
 
Verdict : Une première réussie et un grand merci au Cercle et à tous ces vignerons qui ont su prendre le temps de partager leur métier et leur passion avec nous !
 
Publicités
About drinkabeat (116 Articles)
Sudiste ayant migré à Bordeaux pour un Master en Wine Marketing, évolue depuis à mi-chemin entre la music nerd et la wine & spirit lover, prônant la tolérance pour toutes les boissons alcoolisées. Parce que les tribulations vinicoles ne se résument pas qu'à des beuveries (dés)organisées, s'engage dans une vision décomplexée du vin...et du reste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s