Shake It to School !

C’est officiellement la rentrée pour nous tous étudiants, et musicalement nos artistes favoris ont eu une pensée émue pour ce moment à la fois stressant et excitant. 

Si au primaire l’automne est synonyme de nouveaux sacs à dos, agendas et cours passionnants sur les différents rois de France (qu’on a vite fait d’oublier), lorsqu’on atteint le palier des études supérieures, on est logiquement plus enthousiastes (et oui il ne s’agit plus d’une obligation mais bien d’un choix) et on attend impatiemment les soirées d’intégration ! Alors pour que celles-ci se déroulent du mieux possible, on cache dans un coin les tubes de l’été à tendance caribéenne (sur lesquels on se dandine TOUS de façon assumée ou honteuse) qu’on a apprécié sur une courte durée avec un inconnu à la peau carbonisée par les UV, de longs dreadlocks et une dent de requin autour du cou, et on savoure une rentrée musicale rythmée et punchy.
Le premier à nous régaler et à ensoleiller nos journées devenues grises et pluvieuses (surtout lorsque l’on vit à Bordeaux) c’est Eminem. Le rappeur retrouve la verve de ses débuts, son culte blond platine et reconquiert nos coeurs après un dernier album décevant au travers duquel il semblait s’être assagit. Mais personne ne veut voir le Slim Shady en lover ou papa poule, on l’aime quand il tourne en ridicule tout le showbiz, qu’il a un flow presque incompréhensible tant il est rapide et qu’il étale son attitude de bad boy du fin fond de Detroit. Alors quel régal quand il nous livre un pur clip 80’s au style hargneux !
Le duo hip-hop de Brighton, Rizzle Kicks, nous fait lui aussi l’honneur d’un nouvel album. Rizzle et Sylvester, 21 ans chacun (Ouuuh le coup de vieux !), un style old school U.S. désacralisé par ce délicieux accent british, dont j’ai écouté en boucle le premier opus Stereo Typical il y a déjà deux ans, reviennent ce mois-ci avec le morceau Skip to the Good Bit. Basé sur un sample de EMF, Your Unbelievable, le ton se veut résolument léger et humoristique (qui a dit Without Me ?) pour un cocktail détonnant.

S’il y a un nom à côté duquel on ne peut pas passer à l’heure actuelle c’est celui de Miley Cyrus. L’ex fiancée de Mickey qui a scandalisé l’Amérique puritaine tout l’été ne semble pas fort dépourvue au vu de son placement dans le top 50. Si je n’ai toujours pas compris pourquoi le monde entier avait été choqué par sa prestation aux MTV Awards (pas plus vulgaire qu’une Rihanna ou Lady Gaga après tout) on doit bien lui reconnaître qu’elle a les dents longues et sait s’entourer cette petite ! Alors après un clip et un shooting photo porno chic avec le très hype Terry Richardson, un beau coup marketing en direct avec Robin Thicke et un duo avec son weed bro Snoop Dog (ou Lion au choix, ah syndrome P.Diddy quand tu nous tient), elle sort un titre aux sonorités hip-hop/R’n’B plutôt pas mal foutu (si on arrive à supporter l’autotune) avec Mike WiLL Made-It.

Pour finir une petite touche presque frenchie avec Stromae (oui je sais qu’il est Belge une fois mais entre lui et Rhoff le choix a été rapide). Il nous exalte depuis mi-août avec son album Racine Carrée, excellent mélange d’hip-hop, world et électro, le tout relevé par son phrasé unique d’une musicalité impressionnante.
Stromae c’est LA sensation de la rentrée, l’OVNI qui réconcilie les fans de la première heure et les plus réfractaires à la musique urbaine. L’artiste du plat pays aux textes simples et puissants a su prouver brillamment qu’il n’était pas l’homme d’un seul tube.

Mais que siroter lorsqu’on se trémousse là-dessus engoncées dans nos robes de soirées et perchées sur nos escarpins bien trop hauts pour être confortables ? Qui dit hip-hop sous-entend souvent Cognac mais parce que tous ne sont pas des puristes et que le « Shake » du titre de cet article nous encourage à nous délecter d’un cocktail, je vote pour un Side-car. Boisson classique datant de 1919 et ayant depuis été le sujet d’examen de tous les étudiants en hôtellerie-restauration ou presque comme moi, elle résulte en un délicieux mélange de Cointreau, Cognac et jus de citron, la Margarita du snob londonien en somme. A tempérer le lendemain matin avec un mélange doliprane/café moins distrayant mais tout aussi efficace au vu des circonstances.

Verdict : La playlist idéale pour survivre à la rentrée dans la vie hyperactive !
Publicités
About drinkabeat (116 Articles)
Sudiste ayant migré à Bordeaux pour un Master en Wine Marketing, évolue depuis à mi-chemin entre la music nerd et la wine & spirit lover, prônant la tolérance pour toutes les boissons alcoolisées. Parce que les tribulations vinicoles ne se résument pas qu'à des beuveries (dés)organisées, s'engage dans une vision décomplexée du vin...et du reste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s